Retour à Infos pratiques

Règlement intérieur

Ce règlement intérieur est applicable pour l’ensemble des candidats.

 

Accès, horaires d’ouverture et consignes de sécurité

Les locaux sont ouverts de 8h à 19h du lundi au samedi. Des horaires différents peuvent être appliqués en cas de nécessité ponctuelle. En aucun cas les candidats ne doivent être seuls dans l’établissement.

Les candidats ne sont pas autorisés à laisser des effets personnels dans l’enceinte de l’auto-école (sacs, vélos, trottinettes, etc). La direction décline toute responsabilité en cas de perte ou de vol.

Les leçons pratiques moto ou voiture sont sous la responsabilité de l’enseignant. Les leçons de conduite ne peuvent donc pas commencer en l’absence de celui-ci.

Un extincteur est disponible en cas de besoin dans la salle de code.

Utilisation du matériel pédagogique

Les élèves doivent respecter et s’efforcer de laisser propre l’ensemble du matériel mis à disposition au bureau (fauteuils, toilettes…) ainsi que dans la salle de code (matériel vidéo, plaquettes, sièges, murs…).

Les élèves doivent également prendre soin des véhicules lors des cours pratiques, ainsi que du livret d’apprentissage qui leur est remis au début des leçons de conduite. Ce livret doit être présenté au moniteur à chaque leçon. Un duplicata de livret sera facturé 15 euros.

Consignes d’hygiène et de sécurité

Les élèves doivent avoir une hygiène, une tenue vestimentaire et un comportement corrects et adaptés à l’apprentissage de la conduite : forts talons, tongs et tenues trop légères ou extravagantes sont à proscrire. Ces recommandations sont également valables lorsque les élèves se présentent aux examens de code et de conduite.

Les élèves sont tenus de ne pas fumer, manger ou boire dans l’établissement et dans les véhicules. Ils ne doivent pas consommé ou avoir consommé de boisson ou produit pouvant nuire à la conduite d’un véhicule (médicaments, alcool, stupéfiant…).

L’établissement se réserve le droit de renvoyer tout candidat ne respectant pas ces consignes.

Organisation des cours théoriques

Les cours théoriques s’organisent différemment en fonction de la formule de code choisie.

Formule n°1 :

Le travail du candidat se fait exclusivement sur Internet et avec un livre de code fourni lors de l’inscription (voir programme détaillé).

Formule n°2 :

Le travail sur Internet est complété par des Q.C.M. corrigés par un enseignant les mardis et vendredis de 18h à 19h (voir programme détaillé).

Formule n°3 :

Les candidats sont accueillis pour 12 heures de cours de code réparties sur 4 jours. Un enseignant explique l’essentiel des thèmes du livre de code. Un travail ensuite sur Internet vient compléter le travail fait en salle (voir programme détaillé).

Organisation des cours pratiques

Les cours pratiques se décomposent généralement de la manière suivante : 5 minutes sont requises pour l’installation au poste de conduite et pour déterminer l’objectif de travail.

Le déroulement de la leçon s’étire sur 40 à 45 minutes.

Le bilan nécessite 5 minutes en fin de séance.

Ce déroulement peut varier en fonction des éléments extérieurs (embouteillages ou autres) et/ou des choix pédagogiques de l’enseignant de la conduite.

Assiduité, comportement et enjeux

La politesse et le respect de chacun sont des pré-requis indispensables pour suivre une formation avec sérénité.

Les enseignants s’engagent à mettre en œuvre toutes leurs compétences au service du candidat. Celui-ci doit se montrer à l’écoute et impliqué dans son apprentissage. Il lui appartient donc d’être ponctuel et concentré à chacune des séances, sans quoi l’évaluation de départ sera revue.

Toutes les leçons de conduite prises sont notifiées dans le livret d’apprentissage de l’élève et dans la fiche de suivi du moniteur.

Toutes les absences injustifiées sont facturées. Un message est alors envoyé au candidat et le cas échéant, aux parents pour les mineurs.

C’est l’établissement qui autorise le candidat à se présenter à l’examen du permis de conduire. Un examen blanc est mis en place en fin de formation et valide ou non la convocation de l’élève. Un complément de leçons est indispensable en cas d’échec.